L’adoption d’un animal, c’est un acte merveilleux, qui apporte beaucoup de bonheur.

C’est aussi un bouleversement dans le quotidien, avec des contraintes à bien prendre en compte avant de sauter le pas. Ce nouveau membre de votre famille déterminera notamment votre emploi du temps et conditionnera un certain nombre de décisions. Ne pas le prévoir et ne pas se préparer à ces changements, c’est prendre le risque d’un échec, qui aura de graves conséquences sur l’animal. Si vous êtes prêt à vous engager dans cette belle relation, voici les questions indispensables à vous poser et à échanger avec l’ensemble de votre famille.

En amont, il est conseillé de vous renseigner sur l’espèce ou la race qui vous fait rêver, quant à ses besoins et ses spécificités. Demandez-vous aussi où adopter : choisir un animal en refuge plutôt qu’en animalerie ou chez un éleveur est un acte citoyen, vous contribuerez à la lutte contre la souffrance animale, les trafics, les abandons…

Voici une liste non exhaustive des questions qu’il faudra ensuite vous poser :

  • Pourquoi voulez-vous un animal ?
  • Toute la famille est-elle d’accord ?
    Est-on certain que personne dans le foyer n’est allergique aux poils des animaux ?
  • Êtes-vous prêt à vous engager pour 10, 15 ans ?
  • Avez-vous une situation stable ?
  • Avez-vous du temps à accorder à un animal ?
    A son éducation, à l’apprentissage de la propreté, aux visites chez le vétérinaire, aux séances de jeu quotidiennes ?
  • Avez-vous suffisamment de patience ?
    Il faudra pour chaque animal un temps d’adaptation qui peut être plus ou moins long.
  • Êtes-vous maniaque ?
    N’oubliez pas qu’un animal perd ses poils, apporte des saletés dans la maison, et fait parfois des bêtises.
  • Qui se chargera de sortir le chien (au minimum 3 sorties de 30 min par jour et ce par tous les temps), de nettoyer quotidiennement la litière du chat ?
  • Pourrez-vous assurer la charge d’un animal tout au long de sa vie ?
    (Pour un chien, compter environ 2 000 € par an).
  • Comment allez-vous vous organiser pour les vacances ou les grands week-ends, lorsque vous ne pourrez pas prendre votre petit compagnon avec vous ? Vers quelle solution allez-vous spontanément vous tourner (famille/amis, pet sitters, pensions…) ?

    Quel que soit l’espèce et l’âge de l’animal que vous choisirez d’adopter (un cochon d’Inde comme un Berger Allemand), il en va de votre responsabilité de vous engager à vie. Le temps de la réflexion est donc essentiel !

Où adopter ?

Choisir d’adopter en refuge, c’est un acte citoyen. En adoptant en refuge plutôt qu’en animalerie ou chez un éleveur, vous contribuerez à la lutte contre la souffrance animale, les trafics, et les abandons, trop nombreux. Vous montrez aussi l’exemple aux jeunes générations : faire appel à une association lui permet d’assurer la pérennité de ses actions en faveur des animaux abandonnés. Vous offrez une nouvelle vie à un animal et vous permettez au refuge d’en recueillir d’autres.

Ils attendent une famille :
Les animaux à l’adoption à Brignais
Les animaux à l’adoption à Dompierre

Tous les animaux placés à l’adoption à la SPA de Lyon sont vaccinés (contre le typhus et le coryza pour les chats, contre la parvovirose, la maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth et la leptospirose pour les chiens), identifiés, et stérilisés pour les chats de plus de 6 mois.