Visuel-FAQ

 

Le COVID-19 et les animaux

Dois-je prendre des précautions particulières avec mon animal ?

Oui, comme avec les êtres humains.

La maladie se transmet par des gouttelettes expulsées par la bouche des personnes infectées. Comme avec les humains, vous devez respecter les gestes barrières avec votre animal. Pensez à vous laver soigneusement les mains avant et après l’avoir caressé, le virus ayant pu se poser sur son pelage, comme sur n’importe quel support vivant ou inerte, suite à une toux ou un éternuement.

Les rongeurs et les NACS sont-ils impliqués dans la circulation du virus ?

Pour l’instant, aucun cas de contamination n’a été recensé chez les rongeurs et autres NAC.

Mon animal de compagnie peut-il contracter le Covid-19 ?

Quelques animaux ont été testés positif au Covid-19.

Les rares animaux infectés par le Covid-19 ont tous été en contact avec un être humain malade. À Hong Kong, les chiens ne présentaient aucun symptôme, tandis qu’en Belgique le chat souffrait de troubles respiratoires et digestifs. Gardez néanmoins à l’esprit, qu’il s’agit de cas isolés et que jusqu’à présent, rien n’indique qu’un animal domestique puisse transmettre le virus à l’homme ou à d’autres animaux de compagnie.

Mon animal de compagnie peut-il me transmettre le Covid-19 ?

Les animaux ne peuvent pas transmettre le Covid-19.

Les instances sanitaires, comme l’OMS, l’ANSES, ou l’Ordre National des Vétérinaires, estiment que nos animaux de compagnie ne participent pas à la propagation du coronavirus. Ils ne sont donc pas des vecteurs directs de la maladie.

Mon chat peut-il continuer de sortir pendant le confinement ?

Il est préférable de ne pas laisser sortir son chat pendant le confinement.

Rassurez-vous, votre chat ne risque pas de vous transmettre le Covid-19, s’il sort. Si nous vous conseillons de garder votre chat à l’intérieur, c’est pour éviter que ce dernier ne se blesse lors de ces escapades ou d’une bagarre avec un congénère.  En fonction de la gravité de sa blessure, il n’est pas évident que les cliniques vétérinaires puissent l’accueillir pour le soigner.


L’organisation de l’association et des refuges

Le refuge de Brignais assure-t-il toujours le service fourrière ?

Oui, le service fourrière est assuré par le refuge de Brignais.

Les propriétaires des animaux retrouvés seront contactés et invités à se présenter au refuge, pour récupérer leur animal, dans les 8 jours suivants leur arrivée à Brignais.

Peut-on contacter la SPA de Lyon pendant le confinement ?

Oui, durant le confinement, la SPA de Lyon continue d’assurer ses missions.

Vous pouvez contacter les services de l’association par téléphone, par mail, ou en utilisant le formulaire de contact du site internet.

Que faire si je trouve un animal ?

Durant le confinement, vous pouvez faire appel à votre mairie ou votre police municipale afin que leurs services prennent en charge l’acheminement de l’animal vers une association.

Vous pouvez également signaler la présence de l’animal sur les groupes Facebook dédiés, comme, Wanted Community Animaux, les pages ou groupes Facebook de votre commune, ou encore via la page Pet Alert.

Quelles sont les mesures sanitaires prises par la SPA de Lyon ?

En raison de l’épidémie de Covid-19, et en application des dispositions prises par le gouvernement concernant les établissements appelés à recevoir du public, nos refuges de Brignais et de Dompierre-sur-Veyle seront fermés jusqu’à nouvel ordre.

 Pas de réouverture anticipée des refuges

En tant qu’association protectrice des animaux, notre première volonté est d’assurer la protection des animaux dont nous avons la charge, ainsi que celle de nos équipes. Après avoir longuement étudié le protocole déterminé par le gouvernement concernant l’adoption solidaire et après avoir cherché une solution adaptée à notre structure et aux moyens dont nous disposons, il nous est apparu indispensable de repousser les adoptions à la fin du confinement.

Lire le communiqué

Qui s’occupe des animaux des refuges ?

En effectif légèrement réduit, nos équipes sont en place pour assurer le service fourrière et l’accueil des animaux trouvés, et bien entendu pour assurer le bien-être et les soins quotidiens de près de 200 animaux présents (chiens, chats, nouveaux animaux de compagnie).


Solidarité

A qui puis-je confier mon animal si je suis hospitalisé(e), ou dans l’incapacité de m’en occuper ?

La première chose à faire est d’identifier dans votre entourage proche – amis, famille, voisins, collègues… – la personne qui pourrait prendre soin de votre animal. Contactez cette personne et proposez-lui de garder votre animal, ou de le sortir, de le nourrir et de veiller à son bien-être.

Autre solution: confier votre animal à une personne bénévole ou contre rémunération, que vous pourrez contacter via une plateforme en ligne de garde d’animaux :

> Emprunte mon toutou
> Animaute
> WePetsitty

Vous pouvez également rejoindre le groupe Facebook Wanted Community Animals,  qui réunit 52 000 membres dans toute la France et à l’étranger, et permet de mettre en relation propriétaires d’animaux et bénévoles proposant spontanément de les garder.

Si vous vivez seul(e), vous pouvez vous signaler auprès de votre maire, en tant que personne seule possédant un animal. En cas d’hospitalisation, le maire prendra alors un arrêté, afin que la fourrière vienne chercher l’animal et le garde pendant toute la durée de votre hospitalisation. Les frais de pension seront à votre charge.

Je souhaite promener les chiens des personnes à risque et/ou des salariés mobilisés dans la lutte contre le Covid-19, comment puis-je procéder ?

Vous pouvez vous inscrire sur les sites suivants pour promener gratuitement les chiens des personnes à risque ou des salariés réquisitionnés pendant le confinement :

> Emprunte mon toutou
> Animaute
> WePetsitty

Professionnel de la santé, je recherche une solution de garde pour mon animal durant la période de réquisition. A qui m’adresser ?

La SPA de Lyon a lancé l’opération de garde solidaire « SOS Soignants ».

Pour soutenir les héros du secteur médical, la SPA de Lyon propose à ces derniers de garder, gratuitement, leurs animaux de compagnie, dans sa pension partenaire. Les frais de pension seront assumés par la SPA de Lyon et par l’établissement d’hébergement.

La pension accueillera ainsi les chiens, les chats et les petits NAC (nouveaux animaux de compagnie tels que lapins, hamsters, gerbilles – attention pas de serpents ou d’iguanes…), du personnel soignant, aussi longtemps que durera leur réquisition. Enfin, les chauffeurs de la SPA de Lyon pourront, si nécessaire, assurer l’acheminement des animaux.

Si vous êtes un professionnel de santé, vous pouvez écrire à la SPA de Lyon, à l’adresse suivante : sossoignants@spa-lyon.org

Toute demande devra être accompagnée de pièces justificatives : copie d’une pièce d’identité, attestation sur l’honneur de l’activité professionnelle + carte professionnelle ou attestation employeur.


Bénévolat

Accueillez-vous des bénévoles dans vos refuges ?

Concernant les renforts au sein du refuge, en raison du nombre de personnes déjà présentes à Brignais, et en raison des mesures sanitaires que nous devons respecter, nous ne pouvons accueillir de bénévoles. Nos équipes sont en effectif suffisant pour assurer quotidiennement leurs missions auprès des animaux.

Comment puis-je apporter mon aide à la SPA de Lyon ?

La SPA de Lyon a besoin de votre aide.

Bien que nos refuges soient fermés, il est possible de nous envoyer ou de nous déposer des dons alimentaires pour chats, chiens (croquettes, pâtées, os à ronger, friandises…) ou rongeurs (graines, foin…).

L’aspect financier est aussi un facteur déterminant pour la poursuite de notre activité. Nous lançons un appel aux dons pour nous aider à sauver les animaux abandonnés pendant cette période de confinement.

En savoir plus

L’attestation de déplacement permet-elle d’aller nourrir les chats errants ou d’autres animaux ?

Le 3 avril, le ministère de l’Agriculture a clarifié la situation et autorise désormais les bénévoles à se déplacer pour nourrir les chats libres, en respectant les consignes de déplacement, et à condition qu’ils aient pratiqué cette activité avant le début du confinement.

Vous devrez vous rendre seul(e) sur le lieu de nourrissage,  pas plus d’une heure par jour, dans un périmètre d’1 km et muni(e) de votre attestation de déplacement dérogatoire, en choisissant l’option : « Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés (…) aux besoins des animaux de compagnie. ».

La SPA de Lyon délivre-t-elle des dérogations pour s’occuper des chats errants et/ou des chevaux ?

La SPA de Lyon est autorisée à produire des dérogations.

Si vous vous occupiez de chats errants ou de chevaux, avant l’instauration du confinement, contactez la SPA de Lyon par téléphone au 04 78 38 71 71, afin que l’association puisse produire une dérogation à votre nom.


Promenades

Après une balade, faut-il désinfecter les pattes de mon chien ou le laver ?

Il ne faut surtout pas désinfecter les pattes de votre chien ou de votre chat.

Les détergents, comme l’eau de javel, ou les gels hydroalcooliques sont nocifs et peuvent provoquer des irritations au niveau des muqueuses et des réactions cutanées (démangeaisons, brûlures). Si les pattes de votre animal sont sales, vous pouvez les nettoyer à l’eau tiède en utilisant un shampooing adapté.

Puis-je promener mon chien lors du confinement, sous quelles conditions ?

Vous pouvez continuer de sortir votre chien pour lui permettre de satisfaire ses besoins naturels.

Pour éviter le contact avec les autres passants et les autres animaux, vous devrez obligatoirement le tenir en laisse. Respectez soigneusement la règle d’un mètre de distance entre vous et les passants, mais aussi entre votre animal et les autres personnes.

Les sorties doivent être brèves, maximum 1 heure, dans un rayon de 1 km autour de chez vous. Vous devez impérativement marcher seul(e) avec votre chien. N’oubliez pas de vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire en cochant sur la feuille : « Déplacements brefs ».

Puis-je promener mon chien plus d’une fois par jour ?

La durée des sorties peut être fractionnée, tout en respectant la durée maximale autorisée, c’est-à-dire, une heure. Vous pouvez, par exemple, faire trois balades de 20 minutes, deux balades de 30 minutes ou une balade d’une heure.


Vétérinaires

Les cliniques vétérinaires sont-elles toujours ouvertes ?

Oui, les cabinets et cliniques vétérinaires sont ouverts.

Les vétérinaires restent disponibles pour les urgences ne pouvant pas être différées : animal accidenté, affections aigües, affections dont les répercussions à court et moyen terme réduiront très sensiblement le confort et l’espérance de vie de l’animal.

Les actes devant être repoussés sont les consultations de bilans de santé, les vaccinations, les castrations, les stérilisations et toute chirurgie de convenance, comme les détartrages sans affection bucco-dentaire grave.

Le but est de limiter les mouvements de population et de limiter les contacts humains pendant toute la période du confinement.

Mon animal court-t-il un risque si on ne fait pas son rappel de vaccin à la date prévue ?

Non, l’immunité ne s’arrête pas en 24 heures.

> Il est conseillé de vacciner les animaux tous les 3 ans, après avoir effectué une primo-vaccination correcte pour les maladies suivantes :  maladie de Carré, hépatite de Rubarth et parvovirose chez le chien ; rhinotrachéite, calicivirose et typhus chez le chat.
> Pour la leptospirose, leucose, toux de chenil, piroplasmose, maladie de Lyme, rage, l’immunité est d’un an avec possibilité de dépasser d’1 à 3 mois la date de rappel.

Afin de limiter leur exposition aux maladies infectieuses, Il vous est demandé de garder vos animaux à l’intérieur ou de restreindre les sorties et d’éviter les lieux à risques, comme les parcs à chiens.

Puis-je acheter à manger pour mon animal chez mon vétérinaire ?

Oui, mais uniquement en prenant rendez-vous par téléphone avant de vous déplacer.

Vous pouvez acheter des croquettes ou de la pâtée chez votre vétérinaire. Avant de vous déplacer, vous devrez impérativement contacter votre vétérinaire pour le prévenir. N’oubliez pas votre attestation de déplacement dérogatoire.

Puis-je emmener mon animal chez le vétérinaire ?

Oui, mais il faut obligatoirement téléphoner à votre vétérinaire avant toute chose.

Votre vétérinaire vous donnera un horaire de rendez-vous, qu’il faudra respecter pour ne pas vous retrouver à la clinique en même temps que d’autres personnes. Emmenez votre animal seul, sans autre membre de votre famille. Il faudra aussi avoir votre attestation sur vous avec la case « besoins des animaux de compagnie. » cochée.

Puis-je emmener mon chien/chat chez le vétérinaire pour son vaccin ?

Non, la vaccination est un acte de médecine préventive, elle doit être différée après la fin du confinement, afin de respecter le décret du gouvernement.

Un rappel de vaccination n’est pas une urgence vitale, différer une injection de vaccin ne met pas en jeu le pronostic vital de l’animal. Il est possible que la primo-vaccination doive être reprise selon la durée du confinement.

Animaleries

Les animaleries en ligne continuent-elles de livrer les commandes ?

Les animaleries en ligne maintiennent leur service de livraison à domicile.

En cette période inédite, les délais de livraison peuvent cependant être allongés.

Les magasins d’alimentation pour animaux sont-ils encore ouverts ?

Les animaleries et les magasins d’alimentation pour animaux restent ouverts.

Les jours et les horaires d’ouverture peuvent néanmoins être modifiés. N’hésitez pas à contacter l’enseigne ou à vous renseigner sur Internet, avant de vous rendre sur place.